Une vie d'orchestre ce n'est pas seulement un soir de votre vie, c'est aussi plein de petits moments... que nous avons voulu partager avec vous

La partie Surprise

Nous avons vécu trois semaines sous tension. Programmes contemporains difficiles mais passionnants, la Suite Lyrique d’Alban Berg, la présence de Pierre Boulez, plusieurs de ses œuvres…
Nous pouvons maintenant nous détendre en préparant le 40ème Anniversaire de l’Orchestre !
Faire la fête avec le public est un événement assez rare : le musicien est blagueur de nature, mais dès l’entrée en scène, rien n’en doit paraître.
Pourtant, dans ce métier de funambule où tout le travail qui mène au concert peut s’écrouler en un instant faute de concentration, l’humour est notre meilleur anti-stress !

Mercredi et jeudi prochains, nous pourrons partager cette connivence de coulisses avec les auditeurs et briser le socle sur lequel se juchent les idées reçues qui cantonnent l’interprète de la Musique Classique dans un rôle de prélat.
Gerard Hoffnung, un musicien anglais disparu en 1959, avait saisi les limites comiques des grands compositeurs et réussi grâce à son esprit subtil, à nous faire rire en appuyant le trait, sans écorner l’image de ces génies.

Dans notre programme du 40ème, une des surprises est un petit pastiche de C.D. Ludwig, un compositeur allemand qui démontre que des oeuvres très connues peuvent cohabiter sur une même grille harmonique et nous lance des clins d’œil malicieux sur ces parentés à travers quatre variations très courtes ” à la manière de “.
Nous sommes justement quatre, amies depuis plus de quarante ans - l’une était à la création de l’orchestre-, à vous présenter ce petit bijou. D’y penser, des picotements de plaisir s’éparpillent dans ma poitrine !
Plus que 3 jours…
Joyeux Noël à tous!

1 commentaire

S'abonner au flux RSS

  1. Selvam THOREZ (Ténor 2)

    Bravo à tous les musiciens de l’Orchestre pour la prestation des 40 ans. Je suis membre du Choeur depuis bientôt 7 ans et je suis régulièrement impressionné par l’engagement et la qualité de l’orchestre. Le Choeur est un ensemble bénévole, mais nous travaillons avec passion pour atteindre un niveau toujours meilleur. Je suis fier de chanter avec vous, même si je regrette le manque de contact avec les musiciens, principalement par manque de temps. En tous les cas, je serai heureux de vous retrouver pour la Symphonie de Psaumes fin janvier. Selvam (Choeur de l’Orchestre - Ténor 2)

Écrire un commentaire

Votre commentaire

Retour à la page d'accueil