Une vie d'orchestre ce n'est pas seulement un soir de votre vie, c'est aussi plein de petits moments... que nous avons voulu partager avec vous

Retour à Vienne

Retour à Vienne ou l’orchestre ne s’était pas produit depuis mai 1998, sous la direction de Semyon Bychkov avec Radu Lupu.
Quelques heures après leur arrivée les musiciens répètent déjà la Symphomie lyrique de Zemlinsky avec Matthias Goerne et Michaela Kaune. Ils se familiarisent avec cette salle mythique toute en bois (les pupitres des musiciens ne dérogent pas à cette règle) dont l‘acoustique est chaleureuse et ronde et qui semble s’être figée dans le temps. Peu de place sur la scène, les Viennois sont habitués à jouer au coude à coude, les effectifs importants requis pour la Symphonie lyrique peinent à rentrer et les musiciens doivent trouver leurs marques. Les violons installés tout au fond demandent à Christoph Eschenbach d‘amplifier ses gestes pour mieux le voir. Entre deux reprises d’une partie plus difficile, les regards se distraient pour admirer les plafonds de la salle et les dorures…
Demain soir, l’orchestre jouera aussi la 8eme symphonie de Dvorák.

Écrire un commentaire

Votre commentaire

Retour à la page d'accueil