Une vie d'orchestre ce n'est pas seulement un soir de votre vie, c'est aussi plein de petits moments... que nous avons voulu partager avec vous

L’Académie de l’écoute

 Fin de la première répétition de la Troisième symphonie de Brahms, au programme cette semaine. Les impressions des stagiaires viendront demain.

Mais à quoi servent les tuteurs, avec lesquels ils font tandem? “Clarifier un rythme, une position d’archet… ce sont des dizaines d’informations à passer − indique le violoniste Gilles Henry − et en plein milieu de la musique, donc avec le plus de discrétion possible!“.

Fabien Boudot, lui aussi parmi les violons, est toujours partant pour accueillir un de ces jeunes musiciens. “Ce sont tous ces réflexes de l’orchestre qu’on peut transmettre. Par exemple dans un accompagnement avec une nuance piano, j’ai encouragé à vibrer la note, pour garder le son vivant. Ou bien dans un passage complexe où la battue du chef ne nous donne pas d’indication tranchée, comment prendre un repère sur un autre pupitre… Ce n’est pas une question de technique instrumentale, le niveau est excellent, c’est cette dimension nouvelle de jouer au milieu d’autres musiciens constamment qui requiert une attention particulière, c’est une pratique spécifique. En fait, c’est l’écoute qui devient primordiale“.

Écrire un commentaire

Votre commentaire

Retour à la page d'accueil