Une vie d'orchestre ce n'est pas seulement un soir de votre vie, c'est aussi plein de petits moments... que nous avons voulu partager avec vous

Histoires de sorcières par Catherine Gendrin, conteuse

Catherine Gendrin est conteuse depuis 25 ans. Mais elle ne raconte jamais d’histoire de sorcières !! Et puis cette fois, pour le concert-histoire qu’elle donne avec l’Orchestre de Paris, lui est revenu spontanément cette histoire lue quinze ans plus tôt, celle d’une sorcière qui vieillit…

Il y a quinze ans, je n’y avais probablement pas été sensible. Et puis, au fur et à mesure que la vieillesse se rapproche, cette histoire est remontée à la surface. La vieillesse, c’est quelque chose qu’on se demande quand on a passé 50 ans. Une sorcière pour s’interroger sur la vie, pas pour se faire peur. Donc pas du tout une sorcière à la Walt Disney qui m’intéresse : pour moi les sorcières, ce sont des femmes savantes qu’on empêche de s’exprimer, des femmes hors norme, qui sont pas tout à fait dans le chemin, pas forcément mariées, des femmes qui dérangent…

Catherine Gendrin se dit néophyte en musique classique, c’est la première fois qu’elle travaille avec un orchestre, aidée par le metteur en scène Christophe Waïss pour nouer ensemble conte et musique.
Elle qui dit avoir été souvent traitée de sorcière, qui se voit avec le nez d’une sorcière (et la bosse derrière la tête dont elle parle dans le spectacle) aime ces moments où la parole et la musique créent une métamorphose, un changement en direct décrit par les mots et suggéré par la musique.

De fait, le jeu fonctionne entre ces deux parties d’un même corps, d’une même histoire, le récit parlé, joué d’un côté, la partie musicale. Parfois l’un déclenche l’autre, l’un rattrape l’autre, parfois les deux s’entremêlent et le spectateur ressent une troublante simultanéité, comme si la voix était chef d’orchestre ou compositeur. “La voix est comme une petite musique perchée au sommet“, dit Catherine Gendrin.

» Retrouvez des extraits  du conte musical en vidéo sur www.orchestredeparis.com

3 commentaires

S'abonner au flux RSS

  1. Isa

    J’ai hâte d’y être et de partager ce moment avec ma fille.

  2. Francine Ruskin

    Tres tres interessant, Felicitations, je m’interesse beaucoup a ce sujet, dans differentes cultures, les shamans par exemple.
    A bientot
    Francine

  3. Valérie

    BRAVO !! aux musiciens, à Catherine Gendrin, au chef d’orchestre, au metteur en scène, à l’ingé-lumière …
    Superbe concert ! l’orchestre est impressionnant: le nombre de musiciens, le nombre de musiciens par pupitres (6 contrebasses, 3 percussionnistes, beaucoup de cuivres, 3 bassons, 3 flûtistes, etc… !), les instruments qu’on ne voie pas souvent (la harpe, le tuba…). Le récit est très vivant, la conteuse nous emmène totalement dans son histoire, la musique est belle et formidablement bien interprétée par l’orchestre et F.Gabel qui les conduit avec brio, le jeu de lumière est très beau. C’était un BONHEUR ! Un petit clin d’oeil à la violoncelliste qui intervient dans le récit. Sa voix était parfaite, et son sourire la rendait d’autant plus touchante.
    Merci pour ce moment de totale plénitude …
    Valérie, une maman qui accompagnait son petit garçon ce jour, le 10 avril.

Écrire un commentaire

Votre commentaire

Retour à la page d'accueil