Une vie d'orchestre ce n'est pas seulement un soir de votre vie, c'est aussi plein de petits moments... que nous avons voulu partager avec vous

Création en hommage à Jean-Pierre Rampal

Vincens Prats vient de faire une première lecture du Poème nocturne pour flûte et orchestre avec son compositeur, Bechara El-Khoury. L’œuvre est une commande de l’Orchestre de Paris et sera créée le 9 juin prochain. “C’est une musique très colorée, très méditerranéenne. En la jouant, je me suis dit qu’on pourrait encore diffuser un parfum de fleur d’oranger dans la Salle Pleyel, pour accentuer cette belle impression de sérénade”.Vincens Prats, soliste de l’Orchestre de Paris depuis 1991, a connu Jean-Pierre Rampal dans des circonstances bien marquantes. “Mon professeur à Barcelone connaissait Jean-Pierre Rampal et l’a invité à venir nous faire travailler. C’était en 1976-77, j’avais 16 ou 17 ans, j’avais un an de flûte, pas plus. Je me souviens qu’à l’époque j’écoutais tous les jours son disque de la Suite pour luth en do mineur de Bach, dont il avait sa transcription pour flûte et clavecin. C’était mon idole, c’était notre dieu! A l’époque, il était le premier à faire carrière de soliste portée par le disque. Le premier cours a eu lieu chez mon professeur. Rampal était un peu effaré de notre niveau très bas. Mais il aimait Barcelone et il est revenu régulièrement. On écoutait sa sonorité, on l’imitait. C’était un musicien instinctif. D’ailleurs, quand je suis entré au Conservatoire de Paris, dans sa classe (qu’il a ensuite laissé à Alain Marion puis à Michel Debost), c’est son assistante Ida Ribera qui nous aidait à assimiler sa technique, à travailler sur ce qu’il nous avait montré“.

Mais alors, quel rapport avec la Méditerranée? “Rampal était marseillais. C’était un bon vivant. Quand il venait à Barcelone, il nous invitait à dîner, il nous racontait ses voyages, il blaguait. Une fois, plus tard, chez moi sur la Côte catalane, nous avons mangé des poulpes, il m’en a reparlé encore des années plus tard!”

Concerts les 9 et 10 juin  2010 à la Salle Pleyel
» Programme détaillé des concerts

Écrire un commentaire

Votre commentaire

Retour à la page d'accueil