Une vie d'orchestre ce n'est pas seulement un soir de votre vie, c'est aussi plein de petits moments... que nous avons voulu partager avec vous

Découvrez Paavo Järvi

Les 2 et 3 juin, Paavo Järvi revient à la tête de l’Orchestre de Paris avec des œuvres de Martinu, Dvořák et le Concerto pour piano n° 5 « L’Empereur » interprété par Radu Lupu. Dès septembre 2010, il succèdera à Christoph Eschenbach en tant que Directeur Musical de l’Orchestre de Paris.

Découvrez le parcours de Paavo Järvi, sa vision du rôle de Directeur musical mais également son enfance en Estonie, sa formation musicale aux Etats-Unis, les grands chefs qui l’ont marqué, dans une vidéo et un entretien inédits :

Découvrez le parcours de Paavo Järvi

Comment avez-vous conçu votre première saison à l’Orchestre de Paris ?
Cette saison est celle de ma véritable rencontre avec les musiciens de l’Orchestre de Paris et avec le public de la Salle Pleyel. Chaque expérience menée avec l’orchestre sera une nouveauté et chaque saison sera faite des leçons que nous aurons tirées de la précédente.
Ainsi, j’ai souhaité pour cette première saison, offrir une programmation la plus variée possible qui puisse refléter tous les aspects de mon parcours musical : les compositeurs scandinaves tels Sibelius ou Grieg qui ont bercé mon enfance, et les compositeurs russes tels Tchaïkovski, Prokofiev, Rachmaninov ou Chostakovitch.
J’ai tenu aussi à donner une place privilégiée au répertoire français que j’aime passionnément, avec, non seulement des œuvres de Debussy ou Ravel, mais également de Berlioz, Dukas, Saint-Saëns, Franck et Fauré, ou encore Duruflé, Dutilleux et Escaich.
Le “grand répertoire” sera bien sûr également présent avec des œuvres de Haydn, le père de la symphonie moderne, mais aussi de Mozart, Beethoven, Brahms, Dvořák, sans oublier Liszt et Schumann, dont nous fêterons les anniversaires en 2011.
Cette première saison sera donc comme un “Festival permanent” offert aux spectateurs de la Salle Pleyel.
» Lire la suite des Questions et réponses sur le site de l’orchestre

Écrire un commentaire

Votre commentaire

Retour à la page d'accueil