Une vie d'orchestre ce n'est pas seulement un soir de votre vie, c'est aussi plein de petits moments... que nous avons voulu partager avec vous

Baguettes neuves

Le site internet du chef d’orchestre Andris Nelsons clignote : Debut with the Orchestre de Paris: Andris Nelsons conducts works by Strauss and Mozart. Il est le premier d’un trio de jeunes chefs qui vont diriger leur premier concert avec l’orchestre dans les semaines qui viennent, avec Dima Slobodeniouk et Juraj Valčuha, tous trois à peine la trentaine.

Andris Nelsons est celui dont la carrière est la plus stupéfiante. Retour sur son site internet qui déroule ses activités pour en prendre la mesure . A l’issue de la décennie 2000, il prit la tête du City of Birmingham Symphony Orchestra, l’un des plus aventureux orchestres anglais. Il est aujourd’hui l’invité des plus grands orchestres : en 2010, il a débuté à Bayreuth, à l’Opéra et à l’Orchestre Philharmonique de Vienne, à l’Orchestre Phliharmonique de Berlin… On l’imagine très à son affaire dans le répertoire romantique allemand, raison de plus pour ne pas manquer son concert à la Cité de la Musique le 29 octobre.

Significativement, probablement, Juraj Valčuha a choisi Strauss, comme Andris Nelsons, pour ses débuts à l’Orchestre de Paris, les 8-9 décembre, une musique luxuriante dans laquelle la conduite de l’orchestre et le sens de l’interprétation sont primordiaux, une musique avec laquelle on prouve quel chef on est. Juraj Valčuha vient de Slovaquie. Si Nelsons s’est imposé en Angleterre, il a commencé, lui, son ascension en France avant de se voir confier la direction musicale de l’Orchestra Sinfonica Nazionale della RAI.

Le troisième chef en piste n’est pas un nouveau venu puisqu’il a fait ses débuts en France en janvier 2010 avec l’Orchestre de Paris, remplaçant Neeme Järvi souffrant. Il affectionne le répertoire russe, son répertoire, et c’est un concert moderne qu’il prépare, autour de Prokofiev et Stravinski.

Trois jeunes chefs pour une relecture d’œuvres-phares, dont on viendra sentir l’interaction, le dialogue avec les musiciens, préambule à un compagnonnage futur.

» Concert Strauss - Mozart sous la direction d’Andris Nelsons le 29 octobre
» Juraj Valčuha dirige Weber, Rachmaninov et Strauss les 8 et 9 décembre
» Concert russe sous la baguette de Dima Slobodeniouk les 1er et 2 décembre

Écrire un commentaire

Votre commentaire

Retour à la page d'accueil