Une vie d'orchestre ce n'est pas seulement un soir de votre vie, c'est aussi plein de petits moments... que nous avons voulu partager avec vous

Soirée viennoise à la Fondation La Vie au Grand Air



Vendredi dernier, petits et grands étaient d’humeur particulièrement taquine. Alors lorsqu’on a annoncé aux enfants de la Maison de l’Enfance de Verrières le Buisson qu’ils allaient danser la valse sur des musiques de Strauss, Ils crurent à une bonne blague de 1er avril ! Quel ne fut pas leur étonnement en voyant débarquer un quatuor à cordes et Ludivine, danseuse professionnelle, pour animer un atelier valse sur le célèbre Beau Danube Bleu !

La première surprise passée, deux lignes furent rapidement constituées, une pour les filles et une pour les garçons pour apprendre les pas de base. Mais très vite, Ludivine, impressionnée par le naturel avec lequel les enfants esquissaient leurs premiers pas à trois temps, leur apprit à tourner, puis à tourner de plus en plus vite, avec la complicité des musiciens Nicolas, Frédéric, Gilles et Jacques qui accéléraient ou ralentissaient au bon vouloir des enfants.
Une animation dans le rire et la bonne humeur qui mettait en condition les enfants, invités à suivre l’Orchestre de Paris à Vienne du 28 au 31 mai prochains.

La soirée fut ponctuée de temps forts avec un petit concert de musique de chambre par les musiciens de l’Orchestre de Paris avec un programme musical incarnant le classicisme viennois par excellence avec des quatuors de Joseph Haydn !
Quant à Toufik, Farouk, Zakaria, Nesserine, Jessica, Emilie, Charley, Océane et Ophélie, ils étaient loin d’être en reste : violonistes en herbe avec pour certains d’entre eux 4 mois de pratique, ils ont donné une petite audition devant leurs professeurs Jacques et Gilles, un public de parents et de musiciens.
Ce fut pour eux l’occasion de connaitre le prénom de leur parrain ou marraine, musicien de l’Orchestre, qui allait s’occuper d’eux pendant la tournée. La chanceuse Nesserine fit connaissance avec son parrain altiste Nicolas qui prenait part à cette soirée viennoise. Les autres ont préparé un petit courrier pour donner des signes distinctifs qui aideraient leurs musiciens à les reconnaître à l’aéroport. Enfin le cuisinier de la maison de l’enfance, également sollicité, proposa un dîner viennois original : pas de Wienerschnitzel au menu mais goulash, choux rouge cuit et Kaiserkuchen (gâteau au fromage blanc à la crème de pavot) !

Une soirée musicale et gastronomique !
Ce n’était pas un poisson mais une belle soirée de 1er avril.

Le projet en partenariat avec la fondation “La Vie Grand Air” bénéficie du soutien de LCH Clearnet, de Monsieur et Madame Arnaud Grémont et de Monsieur et Madame Adrien Nimhauser.  

Écrire un commentaire

Votre commentaire

Retour à la page d'accueil